Mars 2008  La Gomera en sifflotant el silbo.


La Gomera dernière étape de l'heptathlon canarien, véritable cône de 25 kms de diamètre haut de 1500m, à peine plus grande qu'El Hierro, située à quelques encablures dans le SW de la grande soeur Tenerife,

Virée canarienne en Licorne: dernière étape l'isla colombina (l'île ronde).



La Gomera , nom qui vient probablement de Gomer fils de Noé, est un très beau balcon pour admirer le maître des îles, l'immense Teide tenerifien qui culmine à presque 3900 m, number one  des monts hispaniques.

Le Teide vu de La Gomera.






Avant de vous faire visiter ce joli caillou, faisons une petite escale dans un des plus beaux mouillages canariens, la playa Erese au S de l'île, où règne une sérénité et un calme réservés aux privilégiés que nous sommes. Inutile de vous dire que l 'on est loin des cités balnéaires bétonnées de Tenerife et Gran Canaria....

la Licorne au mouillage d'Erese.


San Sebastian , la "gran ville" du coin n'a rien de l'effervescence de Santa Cruz ou Las Palmas, , il est bon de préciser qu'il n'y a que 19.000 indigènes gomériens sur toute l'île.!

San sebastian avec le Teide en toile de fond.

La paisible capitale, présente un petit port affublé d'une marina, où La Licorne se prélasse. On retrouve les belles façades bien flashies et les balcons boisés, caractéristiques des Canaries.


Les maisons de San Sebastian.


Les paysages gomeriens, sont caractérisés par de grands vallons encaissés (les barancos) agrémentés de palmiers, euphorbes , et autres cactés,  dominés par des pitons (los roques) basaltiques, témoins d'une volcanisme ancien et depuis longtemps apaisé.


Baranco d'Herminga
  Roque Cano à Vallehermoso.

Valle Gran Rey est certainement le baranco le plus spectaculaire et le plus joli, avec ses restanques. Sis sur la côte W de l'île, il débouche sur la station balnéaire la plus courue de La Gomera.
Valle Gran Rey.

Roque de Agando.





Au centre de l'île le Parc national du Garajonay, qui culmine à 1485 m. Joli parc, lieu de nombreuses rando in pedibus, voir VTT à travers une laurisilva primaire, que je ne vous présente plus.

Ballade en forêt.
Trek en sous-bois.
Rando en Laurisilva.


Bon, on ne peut quitter La Gomera sans parler du Silbo. C'est un des très rares langages sifflés encore pratiqués dans le monde. Malheureusement en voie de disparition complétement devenu obsolète depuis l'avenement des téléphones portables.
Depuis les guanches, pratiqué uniquement ici à La Goméra, ce langage sifflé portant à plusieurs kilomètres (10 bornes... avec des bons poumons) , permettait de communiquer de part et d'autres des barancos. Composé par des notes  épelant 4 voyelles et quelques consonnes, c'est un langage relativement élaboré, qui a survécu des siècles, et reste encore enseigné dans les écoles.

Gomerien ayant repéré una guapa de l'autre côté du baranco..........




Bon voili, les Canaries c'est fini..... Si Si.  Des îles  "y en a plus". Alors on résume

Ma Première est la plus volcanique
Ma deuxième est la plus Africaine,
Ma troisième est un Continent,
Ma quatrième est la plus haute de toute l'Ibérie
Ma cinquième, est la plus verte et mouillée,
Ma sixième la plus sauvage, un vrai nid pour fau(x)cons. 
Ma septième  est ronde et se siffle aisément.


Allez vous avez remis un nom sur chaque ?? non allez look at the track de La Licorne, qui nous a promené dans cette 3e étape macaronésienne, après Madère déjà vue, le Cap Vert bientôt visité, et les Açores bien connues.









Retour à l'accueil

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés